preloader

Suivez-nous sur

ASACalendar

September 2021
M T W T F S S
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Mission Statement1

Fondée en 1989, l’Association des Sénégalais d’Amérique («L’ASA»)  œuvre pour unir et améliorer la vie de tous les Sénégalais aux États-Unis indépendamment de leurs croyances ou affiliations politiques, religieuses et philosophiques. Ce travail a inclus la protection des droits civils pour les Sénégalais et tous les immigrants africains, et la poursuite d’opportunités de stabilité économique et de croissance accrues en tant que communautés et individuellement.
L’ASA, association de membres, est la plus grande association de francophones immigrants dans ce pays. Les membres du conseil d’administration de l’ASA sont tous sénégalais et ont tous immigré aux États-Unis. La plupart des membres du conseil ont donné au moins deux ans de service, dont beaucoup servent entre cinq et dix ans. Les membres du conseil sont: Yaya Barry, Awa Diop, Gora Diagne, Dieudonné C. Assine, Mamadou Drame, Ibrahima Diagne, Awa Ndao, Elhadji G. Ndour, Mamadou Sene, Mor Ly, Abdoulaye Thiam, Sokhna Fatou Sall Diop, Mimie Wague, Bouba Ba et Mamadou Lamine.
L’engagement est fort. Avec son siège à New York et une Adhésion de 8 000 membres, l’ASA élargit constamment son réseau et son impact. À la fin de 2021, le nombre de membres de l’ASA devrait atteindre 10 000 membres. Aider les membres de la communauté qui «Dans le besoin» est la priorité absolue – et cela inclut les personnes appartenant à d’autres communautés. Les besoins sont définis de diverses manières, à commencer par la famille, l’économie, la société, la politique
et les préoccupations environnementales.
Lorsque la pandémie de coronavirus a frappé New York en mars 2020, l’ASA est intervenu aider à guider les gens vers la reprise économique. Sénégalais et d’autres communautés africaines ont été touchés le plus dur. Un très grand pourcentage de membres de la communauté ayant des emplois ont perdu ces emplois et ont été incapables de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. D’autres possédaient de petites entreprises qui devaient fermer. Les personnes qui ne travaillaient pas dans les devantures de magasin travaillaient dans les transports. Les chauffeurs sénégalais conduisent une partie importante des taxis à New York, ainsi qu’Uber et les voitures Lyft. Les conducteurs qui tentaient de gagner leur vie pendant la pandémie couraient un grand risque contracter COVID-19. La majorité des membres de la communauté sénégalaise sont des immigrés sans assurance maladie.

L’ASA a travaillé dur pour aider les membres de la communauté qui sont tombés malades, en leur rendant visite dans les hôpitaux, lorsque cela est possible, et en représentant leurs familles en tant que traducteurs et défenseurs. Celles-ci jouer des rôles étaient cruciaux car de nombreux membres de la communauté ne parlaient pas anglais et / ou manquaient de aptitudes pour communiquer efficacement avec les dispensateurs de soins médicaux. Dans ces pires moments, l’ASA
était également présent aux funérailles, couvrant fréquemment les coûts du service et pour l’inhumation de ses membres. Il convient de noter que l’ASA est une organisation autonome; les cotisations de ses membres ont fourni les fonds de fonctionnement nécessaires. Pendant la pandémie, l’ASA a organisé des initiatives de financement pour les plus démunis de nos communautés. L’argent collecté était donné directement aux personnes dans le besoin. Un garde-manger a été créé, qui a continuellement donner de la nourriture aux membres de la communauté depuis le plus fort de la pandémie. À ce jour, plus de 1500 boîtes de nourriture ont été distribuées – et d’autres sont livrées chaque jour.
L’ASA a également été active dans la campagne de plaidoyer pour l’annulation du loyer des résidents impacté négativement par COVID-19. Soutien communautaire pour les moratoires et le paiement des expulses, les annulations ont été guidées par les membres de l’ASA, y compris la participation à des manifestations.
manifestations et rassemblements.
Comme mentionné précédemment, le siège social de l’ASA est à New York. Ce lieu, cependant, n’a pas empêché l’ASA d’aller au-delà des limites de la ville pour fournir une assistance aux membres de la communauté «dans le besoin». En août 2020, cinq membres d’une famille sénégalaise ont été tués à cause d’un incendie dans un quartier de Denver, au Colorado. L’incendie était le résultat d’un incendie criminel commis par trois adolescents. Ont été tués M. Djibril Diol, son épouse, Mme Adja Diol, leur la fille de deux ans, Khadija, et la sœur de M. Diol, Mme Hassan Diol, ainsi que son bébé fille, Hawa Beye Ces membres de la famille avaient tous récemment immigré au Colorado, et ils étaient les seules personnes décédées dans cet incident. L’ASA était aux côtés de la communauté sénégalaise du Colorado pour lutter contre les anti-immigrés et le sectarisme anti-sénégalais clairement évident dans cette horrible attaque. Des Membres du conseil d’administration de l’ASA, y compris le président, s’est rendu au Colorado pour aider à coordonner la cérémonie et l’inhumation du membres de la
famille, ainsi que pour soutenir la communauté en deuil. Le service de police de Denver a ouvert un cas enquêtant sur ces meurtres. Cependant, DPD a ensuite affirmé n’avoir trouvé aucune preuve d’un «Crime motivé par des préjugés».
L’AUTONOMISATION PAR L’ÉDUCATION («ETE»)
Tout au long de l’histoire des États-Unis, les immigrants ont embrassé le pouvoir de éducation. L’éducation est «le grand égalisateur» et cela est encore plus vrai pour les individus dont la première langue n’est pas l’anglais. Comme de nombreux groupes d’immigrants avant eux, les adultes sénégalais veulent que leurs enfants apprennent, réussissent et se construisent une vie meilleure. L’ASA est à ce jour une organisation autonome grâce aux contributions de ses nombreux
membres. Avant la pandémie, le budget de fonctionnement de l’ASA était de 185 000 $. Pour l’ETE initiative, cependant, l’ASA cherche à renforcer sa capacité à aider le constituant communautés de manière spécifique au cours de cette période critique. Les cours et les ateliers sont les éléments clés de l’initiative ETE proposée. Imeuble lors des précédentes sessions de formation en anglais langue seconde (ESL) et «Know Your Rights»,
L’ASA élargira sa programmation, élargira la portée de son rayonnement et aura une plus grande impact sur le bien-être des communautés sénégalaises. Plus précisément, les consultants proposeront des cours abordant ESL, Know Your Rights, Plaidoyer civique général et communautaire, préparation à la citoyenneté et préparation au collège pour les élèves et les parents (y compris l’application commune et le FAFSA). Ce qui suit les consultants seront, le Dr Auriel R. Watson, Ed.D, de Nahte Education Consultants et Mme. Mona Davids, MA (Communications), de Social Impact Strategies. L’ASA conservera ces consultants pour fournir les services suivants à la communauté: