C'est en 1995 que la SOPTOM s'est investie au Sénégal, avec des naturalistes de ce pays, afin d'étudier et de protéger les tortues du Sénégal. On trouve 11 espèces différentes, dont 4 espèces marines, 5 espèces d'eau douce, et 2 espèces terrestres. Toutes sont menacées. Certaines font l'objet de protections particulières, comme les tortues marines. Mais la tortue emblématique de ce pays est le Centrochelys sulcata, ou tortue sillonnée Ce gros chélonien peut atteindre 100 kilos, et creuse des terriers très profonds pour y trouver fraîcheur et humidité. Il occupait autrefois une aire très vaste, de la Mauritanie à l'Ethiopie. Mais ses populations se sont considérablement réduites ces dernières années, à cause des ramassages, de la dégradation de ses habitats et de la désertification. Au Sénégal, cette tortue ne se trouve plus que dans le Ferlo, au nord-est du Pays.

Le Village des Tortues de Noflaye a pour but d'accueillir les tortues redonnées par  le public,  d'accueillir des  visiteurs, de favoriser le développement économique grâce à 1'éco-tourisme, et de mener des programmes de conservation et d'études sur certaines espèces comme Pelusios castaneus, mais surtout Centrochelys sulcata.

Pour cette dernière, l'élevage de Noflaye permet chaque année de produire de nombreux jeunes, qui peuvent ensuite, à l'âge de 6-8 ans, être relâchés dans la nature. Des programmes sont en cours dans le Ferlo, autour de Ranérou, depuis 2003. Menés par la SOPTOM, et suivis par le Dr. Antoine Cadi et des étudiants naturalistes, ils ont eu pour but de recenser et suivre par télémétrie les tortues de cette zone sahélienne. Puis de relâcher des tortues à Katané, une réserve dans le nord du Ferlo, avec 1'assistance des Parcs Nationaux et des Eaux et Forêts. Une "Maison des Tortues" est également en construction à Ranérou, pour l'information et la formation des Sénégalais.

Le Village des Tortues est ouvert tous les jours. Il faut se diriger vers Rufisque, à l'Est de Dakar, puis prendre la route de Bambilor. A 12km de Rufisque, vous trouverez sur le bord de route, à gauche, juste après le Lac Rose, leVillage des Tortues.
Il comprend des bâtiments d'accueil, des logements pour les chercheurs et les gardiens, une boutique, différents enclos pour les tortues (enclos de reproduction, écloseries, nurseries), des bassins pour les tortues d'eau, des panneaux et stands d'information, des lieux d'information et de distraction. Des guides bénévoles peuvent accompagner la visite.

Vous pourrez voir presque toutes les espèces de tortues du Sénégal (hormis les tortues marines), et surtout plusieurs centaines de tortues sillonnées, dont de nombreux juvéniles, et d'adultes de grande taille (pouvant peser jusqu'à 100 kilos).

Nous recevons à Noflaye beaucoup de scolaires, (qui apprennent ainsi à mieux respecter la faune sénégalaise) mais également de nombreux touristes et habitants du Sénégal. Ce Village des Tortues, suivi et patronné par les Eaux et Forêts du Sénégal, avec l'aide scientifique, technique et financière de la SOPTOM, a créé des emplois, développe l'artisanat, et contribue à la croissance économique de la région. Il soutient également des études diverses (génétique, éthologie, pathologie) et participe à des Congrès Internationaux sur les Tortues (Saly, 2003). Sa renommée, ses objectifs uniquement conservationnistes et scientifiques, contribuent à augmenter l'image positive et dynamique du Sénégal.

Station de protection des tortues du SénégalProtection des tortuesTortue Centrochelys sulcata


Des éco-volontaires pour la protection des tortues :

Les éco-volontaires sont le plus souvent âgés de 18 à 30 ans (étudiants en biologie, en environnement, futurs vétérinaires, etc..) mais nous recevons tous les passionnés, de tous âges, qui souhaitent aider notre association (enseignants, retraités, photographes, amoureux de la nature, simples passionnés de tortues). Pour devenir éco-volontaire, il faut aimer la nature et les animaux, être disponible quelques semaines, s'accommoder d'une vie "en famille", être sociable et avoir envie de "donner un coup de main". Les filles et les femmes sont en majorité, mais nous avons fortement besoin de garçons et d'hommes passionnés, afin que le « sexe ratio » soit équilibré.

Les éco-volontaires sont logés et nourris (bungalows individuels et repas en commun) et ils séjournent de quinze jours à deux mois, entre le 1er mars et fin novembre. Nous accueillons également parfois des volontaires en hiver, pour les travaux pendant les 3 mois de fermeture (hibernation des tortues). Les étrangers sont les bienvenus, mais nous demandons qu'ils parlent un peu le français, pour une meilleure cohésion du groupe.

Les activités sont nombreuses ; soins et nourrissage des tortues / information et accueil des visiteurs / travaux divers et maintenance du Village / participation aux diverses actions ou activités de  conservation.  Une journée  de congé  est  prévue  par semaine.  Une demi-journée sur le  terrain,  à  la rencontre  des tortues, également. Des réunions d'information et des formations pour  les  visites  guidées.  Mais  l'essentiel  reste le  travail commun au sein d'une équipe  passionnée et  soudée,  au  service des tortues.

Le Village des tortues du Sénégal est un centre de repeuplement soutenu par le Village des tortues de Gonfaron (SOPTOM, France, l’UICN, l’Union européenne, l’IFAN et les Eaux et Forêts du Sénégal). Il récupère des tortues adultes et organise la reproduction, avant de procéder à des lâchers dans des zones surveillées.

Son circuit de visite guidée vous permet de découvrir plusieurs espèces de tortues qui ont été recueillies et protégées :

  • (), la plus grosse tortue continentale du monde. Elle peut atteindre 100 kg.La tortue géante sillonnéeGeochelone sulcata
  • (), qui vit dans les forêts de Casamance (sud du La tortue forestière à charnière dorsaleKinixys bellianaSénégal).
  • () vit dans les estuaires La tortue Molle du SénégalCyclanorbis senegalensisdes grandes fleuves du Sénégal (Gambie et Sénégal).
  • qui vivent au nord et au centre du pays.Les tortues péluses

Vous y verrez différents enclos sanitaires, quarantaines, écloseries et nurseries, le bassin à tortue d’eau, les enclos à reproduction. Vous assisterez aux accouplements, peut-être à la naissance laborieuse d’une jeune tortue, à la réparation d’une carapace facturée. Une équipe de cinq permanents et un biologiste spécialisé pourront répondre à toutes vos questions.

Conditions d’accès Le Village des tortues du Sénégal se trouve dans la Réserve spéciale botanique de Noflaye, sur la route du lac Rose à 35 km à l’Est de Dakar (45 minutes de Dakar en voiture), après le village de Sangalkam.

Les visites guidées sont organisées de 9 heures du matin à 19 heures tous les jours, dimanche y compris.

Tarifs

Touristes adultes : 3 000 F (2 000 F/p. si 10 et +)
Touristes enfants : 2 000 F
Résidents adultes : 2 000 F
Résidents enfants : 1 000 F

ASA MEMBERSHIP FEE & COVID 19 DONATION

You can now use paypal to pay your membership fee and Donate for the Covid-19 Pandemic to help our falling compatriote

Amount